Accueil

Photoéchafaudage.jpg

Je suis doctorante en philosophie de la danse sous la co-direction d'Anne Boissière et de Roland Huesca (Université de Lorraine), au CEAC (Université de Lille), depuis septembre 2016.

Ma thèse, intitulée De l'essence aux sens de la danse classique. Le cas du "ballet moderne" à Paris (1945-1965), interroge la possibilité de construire une philosophie esthétique de la danse classique. Or, cela implique de questionner le statut de la notion "danse classique" elle-même.

Mes recherches articulent un volet de réflexion générale (à la fois conceptuelle et historique) sur la danse classique à une étude de cas précisément située. Je travaille ainsi plus spécifiquement sur le ballet à Paris de 1945 à 1965 : comment se reconfigure la notion de danse classique au sortir de la guerre et alors qu'émerge une nouvelle génération de chorégraphes, aujourd'hui identifiés comme "néo-classiques" ? En m'appuyant sur des archives et des entretiens, j'analyse ces métamorphoses de la notion, à la croisée des discours, des pratiques et des productions artistiques, et j'en déploie les enjeux esthétiques et philosophiques.

Il s'agit donc de contribuer à faire l'histoire (y compris l'histoire des idées) d'une période oubliée du ballet en France, sans perdre de vue un questionnement philosophique plus général sur la danse classique.

Contact

laetitia.basselier at univ-lille.fr

Merci à Pablo pour l'hébergement sur son serveur ! Et de militer pour l'accès libre à la recherche